L’ITINÉRAIRE D’UN PASSIONNÉ

Le parcours est somme toute assez classique : Christophe Reboul Salze n’est pas le premier négociant à avoir eu envie, un jour, de devenir vigneron, pour « apprendre le vin ». Acheter et vendre, c’est une chose. Produire, c’est une satisfaction, presque un aboutissement.

Il arrive à Bordeaux en 1980, avec une volonté : réussir dans le monde du vin. Son expérience repose sur le commerce de grands crus classés qu’il achetait pour des investisseurs. Après avoir été directeur du département grands crus au sein d’une importante maison de négoce de la région, ses acquis et ses réseaux lui permettent de créer, en 1998, sa propre société : « The Wine Merchant ». En seulement 10 ans, son entreprise devient un acteur majeur dans le négoce des grands crus classés.
La même année, il achète le Château Gigault en Premières Côtes de Blaye, achat qui suit de près celui du Château Les Grands Maréchaux en 1997. Une troisième acquisition s’ajoute en 2011, Le château Belle Coline, toujours dans la même appellation.

S’investir dans la viticulture et la vinification pour en comprendre le fonctionnement, maitriser la connaissance du vin depuis le rang de vigne jusqu’aux marchés internationaux, quelle plus belle aventure pour ce négociant averti ?
Une aventure qu’il décide, par passion, de mener exclusivement à Blaye car il est convaincu que les bons terroirs de l’appellation sont très sous estimés en s’attachant les services de Stéphane Derenoncourt, « sa » référence en matière de vin, à une époque où ce talentueux conseiller n’était pas encore mondialement connu.

Trois châteaux dont les vins étaient vendus en vrac, au négoce, par l’intermédiaire de courtiers
qui n’avaient pas manqué de souligner la remarquable qualité.
Christophe Reboul Salze souhaitait leur donner de l’éclat.
Au bout de 15 ans d’un dur labeur
et d’investissements techniques ambitieux le défi est relevé.